· 

L'ADIRONDACK

L’histoire de la chaise Adirondack démarre en 1903. Mr Thomas Lee passait ses vacances à Stony Sides, sa résidence d’été de Wesport au cœur de la chaîne des Adirondacks. Insatisfait de son mobilier de jardin il décida de fabriquer la meilleure chaise de jardin au monde ! Une chaise optimale pour observer la nature, lire, se restaurer, boire un verre, se relaxer. 

Il fabriqua différents prototypes et les fit tester par les 22 membres de sa famille. A l’aide de planches et de clous, il créa cette chaise qui allait devenir la Wesport chair. Une chaise destinée à être utilisée à l’intérieur aussi bien qu’à l’extérieur, pourvue de larges accoudoirs permettant d’y poser livres, verres, tasses, etc… ainsi que d’un petit repose pieds.

 

Il décida de faire fabriquer cette chaise pour son usage personnel par un ami charpentier de Westport, Harry Bunnell. Celui-ci désirait alors ajouter une activité hivernale à son travail de charpentier. Il réalisa rapidement que ces chaises auraient du succès auprès des résidents des vacances d’été.  

A l’insu de Thomas Lee, il déposa la demande de brevet le 4 avril1904 qui lui fut accordée le 18 Juillet 1905 sous le nom de « Wesport Chair » et ce pour une durée de 25 ans. Son brevet empêcha quiconque de fabriquer cette chaise. Toutefois sa « Wesport chair » ne fut distribuée qu’aux alentours de Westport Elle n’eut pas le succès escompté et aujourd’hui encore c’est la chaise Adirondack inspirée de la Weston chair qui est la plus populaire.

 

Ces chaises étaient fabriquées en sapin puis peintes en brun foncé ou vert. De nombreuses variantes inspirées du modèle original furent créées, en rocking chair, en tête à tête, avec un repose pieds Ottoman... Cette chaise a été popularisée grâce au style gentleman farmer, présente chez les familles riches de la côte est des USA. Elle est aujourd’hui présente dans la plupart des jardins d’Amérique du nord. Elle porte également le nom de chaise Muskoka. 

 

A présent elles sont fabriquées dans le monde entier, des Etats Unis à la Chine : en sapin, en cèdre, en teck, en plastique, peinte,s etc. Au final, l’idée de Thomas Lee aura fait le tour du monde des jardins.

Écrire commentaire

Commentaires: 0